Le réveil du volcan Taal aux Philippines

Don de vêtements

Après quarante-trois ans passés dans le coma, l’un des volcans les plus dangereux le Taal s’est réveillé. Situé à 65 km de la capitale, le volcan dégage de la fumée et de la cendre depuis le 12 janvier laissant ainsi plus de 40 700 personnes sans-abris.

ADRA Philippines travaillent en étroite collaboration avec d’autres ONGs afin d’apporter une aide et une assistance aux victimes des provinces Batangas et Cavite. Le gouvernement a déclenché l’alerte de niveau 4 en moins de deux heures. A ce jour, on enregistre 336 secousses et le niveau d’alerte 4 est toujours d’actualité, ce qui indique qu’une éruption volcanique peut surgir dans les heures ou jours à venir.  Ce sont alors près d’un million de personnes qui sont exposés à ce risque.

Pour fuir cette catastrophe, les habitants ont été contraints de tout abandonner, sans parfois rien emporter avec eux, pour se rendre dans l’un des 70 centres d’évacuation. Selon les autorités locales l’éruption volcanique peut durer plusieurs jours voire des semaines, tandis que des milliers de foyers se retrouvent démunis en attente de retrouver un abri permanent.

Afin de soulager les déplacés dans leur détresse, ADRA se concentre sur les besoins urgents non comblés par les autres ONGs : de l’eau en bouteille, surtout de kits de couchage contenant une couverture, un tapis de couchage, un oreiller et une moustiquaire. Ces besoins pourraient s’intensifier compte tenu de l’incertitude concernant la durée de l’éruption volcanique. Par conséquent, les organisations humanitaires tentent de se préparer au pire.

Hesus, l’un des rescapés, et sa famille habitent à 14 km du volcan. Ils ont pu trouver refuge dans un centre d’évacuation. Cependant, comme beaucoup d’autres, ils sont contraints de dormir sur le sol en attendant un kit de couchage. Rendez-vous sur https://adra.ph/ pour en savoir plus sur la situation de Hesus dans le centre d’évacuation.

L’Australie dévastée par les incendies

Incendie ADRA Australie

Le pays est victime depuis quatre mois par des feux incontrôlables, actuellement ce sont déjà huit millions hectares de terres brulés. Aujourd’hui le bilan humain s’élève à 24 morts et les dégâts matériels sont aussi présents : plus de 2000 bâtiments détruits.  

Les habitants d’Australie sont les premières victimes de cette catastrophe, près de 100 000 personnes sont contraints d’abandonner leur habitation et se retrouvent désormais sans abri. Les animaux sont touchés de plein fouet par les incendies causant la mort d’un milliard d’animaux dont les koalas très réputés dans cette région du monde.

Déclenché par une sécheresse intense avec des températures allant jusqu’à 44 degrés, l’incendie ravage tout sur son passage. Le manque de précipitation a également favorisé l’ampleur des dégâts. Par conséquent, tous les états sont touchés et plus particulièrement la Nouvelle-Galles du Sud avec quatre millions d’hectares de brulés.

Pour gérer cette catastrophe, plusieurs acteurs sont mobilisés comme les pompiers qui essayent de maitriser le feu ainsi que les habitants empreinte d’un élan de solidarité qui n’hésitent pas à faire divers dons.

Incendie ADRA Australie en action

ADRA Australie en collaboration avec les églises locales soutient également les victimes en leur apportant des denrées alimentaires et des moyens de substances. ADRA a récolté de nombreuses pompes à incendie, des masques de protection respiratoire, des meubles, des couchages dans le but de venir en aide aux sinistrés. Pour suivre la gestion de cette urgence, rendez-vous sur le site https://www.adra.org.au/ 

Philippines : 3 séismes frappent le pays en deux semaines

Le 31 octobre 2019, les Philippines ont été touchées pour la troisième fois par un séisme qui a fait 17 morts et provoqué le déplacement de 5 497 familles. Sur le terrain, les équipes ADRA en collaboration avec le gouvernement et les autres ONGs interviennent auprès des victimes qui ont urgemment besoin de nourriture, d’eau, d’abris d’urgence, d’articles de 1ère nécessité.

Le bilan est lourd : 29 349 familles sont affectées par ce cataclysme. Les provinces du centre et de l’est de Mindanao Cotabato à Mindanao aux Philippines sont les plus affectées par la catastrophe. A ce jour, on estime que 75% des ménages des 6 municipalités touchées sont privées de leur habitation soit près de 5 500 familles.

Familles demandant de l’eau au bord des routes

Provoqué par un mouvement de plaques, ce tremblement de terre de magnitude 6.5 a coupé l’accès à certaines routes en raison de débris de glissement de terrain. La catastrophe a endommagé 757 écoles et détruit plus de 20 700 maisons ; les victimes montrent plusieurs signes de stress et de traumatismes dus à l’incident.

Aidez ADRA à répondre efficacement à cette catastrophe à Makilala dans la province de Cotabato. Vous pouvez aider  réduire les impacts des cataclysmes en sélectionnant le  Cadeau n°5 dans la brochure des Cadeaux Solidaires, en effectuant un transfert ou en envoyant votre don à :

ADRA France, Urgences
IBAN: FR76 1027 8064 5000 0218 5930 138, BIC: CMCIR2A,

ou via Paypal par carte bancaire en toute sécurité
en cliquant ci-dessous