Beaucoup d’enfants vivent dans des camps de réfugiés et rêvent d’une vie normale et de pouvoir à l’école. A travers des jeux, aidez les plus jeunes à découvrir d’autres cultures et à comprendre des enfants comme la jeune réfugiée Amira.

Jeux des différences
Labyrinthe de l’école
Vivre les différences
Découvre le Swahili

70,8 millions de personnes sont forcées de migrer chaque année.

Les réfugiés ne sont pas des statistiques – mais des mères, des pères et des enfants dont la vie a été bouleversée par persécution, conflit, violence ou violations des droits de l’homme.

Déplacé : une personne qui migre pour trouver refuge à l’intérieur de son pays, mais en abandonnant sa ville ou sa communauté d’origine.
Réfugiéune personne qui est accueillie dans un pays étranger et qui est officiellement reconnu dans ses droits de réfugié. Les pays qui ont ratifié la Convention relative au Statut des Réfugiés de 1951 ont l’obligation de protéger les réfugiés présents sur leurs territoires.

Demandeur d’asile : une personne qui a fui vers un autre pays et dont la demande de statut de réfugié est toujours en examen. Chercher asile dans un autre pays est un droit humain reconnu par l’Article 14 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

1 réfugié sur 2 est un enfant

et plus de la moitié des enfants réfugiés en âge d’aller à l’école,  soit 3,7 millions d’enfants, n’y vont pas. Les enfants réfugiés sont cinq fois plus exposés au risque de ne pas être scolarisés que les enfants non réfugiés. Soyons une voix pour les enfants.

Tous les enfants ont le droit d'aller à l'école
Lire la vidéo

Nous assistons aux plus hauts niveaux de migration jamais enregistrés, de sorte qu’une compréhension de l’ampleur et de l’impact de la crise des réfugiés est importante car nous envisageons notre réponse sur le plan local et mondial. Merci de soutenir ADRA pour son intervention auprès de réfugiés