ADRA auprès des survivants de l’explosion à Beyrouth

Suite à l’explosion du port de Beyrouth qui a fait plus de 150 morts, 5000 blessés et laissé plus de 300 000 personnes sans abris, les équipes d’intervention d’ADRA Liban s’activent pour apporter l’aide d’urgence essentielle aux survivants de l’explosion. En action sur le terrain pour aider la communauté libanaise à faire face aux défis sanitaires et économiques de la pandémie, ADRA a pu réagir rapidement et évaluer les besoins urgents et apporter une aide immédiate aux enfants et aux familles.

Les équipes d’ADRA ont visité au moins cinq quartiers, y compris les écoles autour de la zone de l’explosion, pour déployer l’aide humanitaire. Bien que les bureaux d’ADRA Liban aient été aussi touchés, les équipes ont rapidement rejoint le terrain pour distribuer de l’eau et de la nourriture aux survivants, et soutenir le travail des pompiers et des autres personnes présentes pour aider dans l’épicentre de l’explosion à Beyrouth. Le personnel et les bénévoles d’ADRA ont pu identifier deux cas de protection vulnérables ; l’un était un enfant non accompagné, et l’autre un cas souffrant de graves troubles liés au Stress Post traumatiques. Les deux cas ont été transmis à des prestataires de services de protection spécialisés.

>> Le projet d’urgence à Beyrouth

« Les personnes interrogées disent n’avoir jamais rien vu de tel auparavant. Les images ressemblent à une scène de guerre. Les premières équipes d’ambulanciers dépêchées sur place ont été tuées par l’explosion. Nous fournissons de l’eau et des équipements essentiels aux pompiers et aux travailleurs de la défense civile« , explique Gunther Wallauer, directeur régional d’ADRA pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. « Nous leur fournissons des kits de couchage, afin qu’ils aient un endroit pour se reposer ; ils ont besoin de lits de camp, de tentes, de générateurs pour l’éclairage, car l’électricité est coupée dans la plupart de la ville. (…) ».

Aujourd’hui, une centaine de personnes seraient toujours portées disparues. « Nos prières vont à la nation libanaise, en particulier aux enfants et aux familles touchées par cette catastrophe et à tous ceux qui ont perdu des êtres chers et sont blessés. (…) Nous sommes déterminés à accroître nos activités d’intervention d’urgence afin de fournir des produits de première nécessité à ceux qui ont besoin d’aide« , a déclaré Michael Kruger, le président d’ADRA International.

>> Le projet d’urgence à Beyrouth

17 conteneurs de matériel médical essentiel ont volé en éclat dans l’explosion et 37% des centres médicaux de la capitale ont été détruits. Les trois principaux hôpitaux de Beyrouth, dont une unité de soins aux nouveau-nés près du port, ont été gravement endommagés et les hôpitaux sont débordés. L’ampleur des dégâts matériels s’élèvent à 3 milliards de dollars.  En plus de l’action d’urgence visant à apporter un soutien immédiat aux victimes (distribution de vivres et de matériel de premiers secours), ADRA a pour ambition de participer à la reconstruction des habitations sur le long terme vous pouvez dès aujourd’hui nous rejoindre dans cette oeuvre. Merci pour votre soutien.

ADRA France
IBAN: FR76 1027 8064 5000 0220 4850 182, BIC: CMCIR2A,

ou via Paypal par carte bancaire en toute sécurité
en cliquant ci-dessous