Le 28 septembre à 19 h heure locale, un tremblement de terre de magnitude 7.5 a choqué Sulawesi Central, province d’Indonésie sur l’île des Célebes, et déclenché un tsunami provoquant le chaos total. Une vague imposante s’est abattue sur le littoral à une vitesse effrayante de 800km/h, s’armant de voitures et d’autres débris broyés dans sa course. Des centaines de personnes ont été tuées sur le coup et des communautés entières ont été détruites. Les équipes d’urgence d’Asie, du Pacifique et d’Europe sont en état d’alerte.

Présente sur le terrain depuis dimanche dernier, ADRA Indonésie travaille en coordination avec les autres ONGs pour apporter l’aide d’urgence aux victimes du tsunami et du tremblement de terre. De nombreuses personnes sont portées disparues et on compte à présent près de 1 600 morts, nombre encore susceptible d’augmenter dans les prochains jours, et plus de 2 500 blessés graves. Des maisons, des hôtels, des hôpitaux ont été détruits ; les hôpitaux ouverts sont submergés par la situation tandis que les victimes continuent d’affluer. Avec le risque de contamination de l’eau et des aliments par les déchets, une crise sanitaire est à prévenir.

L’acheminement de l’aide humanitaire est compliqué par les infrastructures endommagées ; les coupures d’électricité rendent la communication et le travail de coordination complexe. Palu et Dongala, les 2 villes les plus touchées par la catastrophe sont difficiles d’accès. Le Pont Ponulele connectant Palu à Donggala s’est effondré par la vague de tsunami. Plusieurs routes ont été barrées en raison de leur niveau de détérioration, des glissements de terrain et l’aéroport de Palu reste accessible uniquement aux acteurs humanitaires. De plus le contexte sécuritaire reste incertain avec les constructions instables, et 1 200 détenus pour crimes graves échappés dans la nature. Les survivants ressentent une grande détresse.

1,5 million de vies humaines sont affectées par ce double cataclysme. La dévastation a laissé beaucoup de sans abris, de personnes affamées, et plus de 70 900  personnes ont été déplacées sur 141 sites d’accueil. ADRA France soutient son homologue Indonésien qui a déjà réagi en apportant de la nourriture, de l’eau, et a distribué 3 000 kits d’abris d’urgence, pour répondre au désastre et sauver des vies. L’aide d’urgence doit être poursuivie ; vous pouvez participer à cette action en envoyant votre don à :

 

ADRA France, Réfugiés & Migrants
IBAN: FR76 1027 8064 5000 0218 5930 138, BIC: CMCIR2A,

ou via Paypal par carte bancaire en toute sécurité
en cliquant ci-dessous