Les enfants sont les premiers bénéficiaires de nos programmes qui sont conçus pour des communautés dans leur ensemble plutôt que focalisés sur des individus. « Il vaut mieux que 100 personnes fassent un pas plutôt qu’une seule personne fasse 100 pas ». ADRA a donc choisi de ne pas parrainer des enfants.