240 km/h, c’est la vitesse à laquelle le cyclone tropical FANI a traversé la côte de l’état d’Odisha en Inde, le matin du 3 mai. Au moins 42 morts sont à déplorer, et plus d’1 million de personnes ont été déplacées. Cette tempête qualifiée « d’extrêmement sévère » a causé des dégâts très importants dans 14 districts (46%). Des centaines de personnes sans eau et sans électricité. ADRA Inde est engagée sur le terrain, soutenue par le réseau international ADRA. L’aide annoncée par le gouvernement est en attende d’être portée à la population.

Classée en catégorie 4 sur l’échelle Saffir-Simpson, la destruction causée par une catastrophe naturelle de cette ampleur, observée pour la dernière fois dans cet état, était le super Cyclone de 1999 qui avait tué 10.000 personnes. Les maisons de chaume, les maisons en terre et les maisons en tôle ont été complètement saccagées dans 14 districts. Le gouvernement d’Odisha estime que 10 784 915 personnes dans ces districts sont potentiellement touchés. Sur les 14 districts touchés, 11 sont considérés comme étant gravement touchés, le district de Puri étant le plus atteint. Les cultures et les plantations d’été ont été dévastées, ce qui a d’énormes répercussions sur les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire.

Odisha est sur un pied de guerre et les efforts d’intervention sont intenses. Les autorités locales fournissent de la nourriture cuite aux ménages hébergés dans les abris cycloniques. Hélas, il est observé par plusieurs ONG que seul un nombre limité de personnes y a accès. ADRA a besoin de fonds afin de réagir en cas de catatrophes. Vous pouvez aider  réduire les impacts des cataclysmes en sélectionnant le Cadeau n°5 dans le Catalogue des Cadeaux Solidaires ou en envoyant votre don à :

ADRA France, Réfugiés & Migrants
IBAN: FR76 1027 8064 5000 0218 5930 138, BIC: CMCIR2A,

ou via Paypal par carte bancaire en toute sécurité
en cliquant ci-dessous