Anwara, une vie parmi tant d’autres

Anwara a vécu un cauchemar. Son village a été réduit en cendres et son mari brutalement assassiné, ce qui la força à fuir durant la nuit pour mettre ses enfants à l’abri.
«Quand l’armée a attaqué notre village, ils ont arrêté tous les hommes.» témoigne-t-elle. «Mon mari était parmi eux.»
Télécharger le flyer
«J’avais entendu dire que l’armée avait mutilé son corps,» se rappelle Anwara, les yeux rougis par les larmes. «Je suis allée en ville pour vérifier cela et pour récupérer sa dépouille si nécessaire.»
«J’étais horrifiée. J’ai vérifié que c’était bien lui, puis je me suis enfuie. »
Tôt le lendemain matin, Anwara rassembla ses sept enfants et courut vers la Rivière Naf qui sépare le Myanmar du Bangladesh. D’un côté se trouvait la certitude du danger et la mort, et de l’autre côté une sécurité incertaine.
Jour et nuit, la famille désespérée se cachait parmi le bétail dans les hautes herbes qui bordent la rivière. Finalement, à 2h00 du matin, Anwara échange ses boucles d’oreilles en or contre un passage à bord d’un bateau déjà bondé avec 35 autres personnes.
Anwara vit désormais avec sa famille au camp de Leda, au sud-est du Bangladesh, à juste quelques kilomètres de son ancienne vie avec son mari et sa communauté.
Télécharger le flyer
Dans son village, elle avait sa propre maison, plusieurs chèvres et sept vaches. A leda, elle n’a plus rien ; juste une bâche noire pour «maison» et une ration d’aide alimentaire.
“J’ai tout laissé derrière moi afin d’être en sécurité Bangladesh“ déclare-t-elle. “A présent tout est perdu, mais mes enfants vont bien.”
Chaque nuit Anwara est hantée par les souvenirs de sa maison et de son mari, mais elle se réveille chaque matin avec une foi renouvelée en Dieu et en les agences humanitaires comme ADRA qui continuent à l’aider.
Voir la vidéo
L’avenir est incertain, voire désespéré pour les réfugiés comme Anwara. Sans vous, d’autres réfugiés ne survivront peut-être pas. Votre don pourra leur apporter la sécurité, l’espoir et la force d’affronter le présent ; ce dont ils ont désespérément besoin.
Pour soutenir l’action d’ADRA auprès des réfugiés, vous pouvez effectuer un virement à :

ADRA France, Réfugiés & Migrants
IBAN: FR76 1027 8064 5000 0218 5930 138, BIC: CMCIR2A,

ou via Paypal par carte bancaire en toute sécurité
en cliquant ci-dessous