L’ostracisme dont sont victimes les Rohingyas est ancien. Leur histoire, leur langue, leur culture, leur religion, leurs sympathies politiques leur ont valu d’être privés de citoyenneté en Birmanie. Considérés comme apatrides, ils n’ont accès ni au travail, ni aux écoles, ni aux services de santé. Un conflit récent a entrainé des exactions d’une telle violence de la part des autorités birmanes envers la population rohingya que la seule issue a été un exode massif vers le Bangladesh voisin, lui-même à peine sorti d’inondations catastrophiques. Les Nations-Unies ont parlé de « nettoyage ethnique », provoquant une grave crise humanitaire. Ce sont presque 600 000 réfugiés qui s’entassent maintenant dans des camps de fortune près de la frontière birmane dans le district de Cox’s Bazar. 60 % sont des enfants. Ils sont arrivés par les montagnes ou au travers des rizières, épuisés, affamés, souvent malades, parfois blessés par balle. ADRA Bangladesh est sur place depuis l’aide apportée après le cyclone de l’été dernier. Si le Programme Alimentaire Mondial donne du riz, ADRA et son équipe d’intervention d’urgence a distribué des tonnes de lentilles et autres denrées alimentaires à 52 200 personnes, des bâches, des kits d’hygiène, des matelas et des moustiquaires à 2120 ménages. Quel avenir pour toutes ces personnes rejetées et déracinées, dans un nouveau pays lui-même en proie à une misère endémique ? Vous pouvez soutenir l’action d’ADRA auprès des réfugiés Rohingya. Vos dons peuvent être versés sur le compte ADRA France, Réfugiés & Migrants, IBAN: FR76 1027 8064 5000 0218 5930 138, BIC: CMCIR2A, ou en cliquant ci-dessous.




Faire un don via Paypal par carte bancaire en toute sécurité.